KHALTI FATNA


27 février 2017

Abderrahmane Zenati. Certaines histoires ne s’inventent pas

    Certaines histoires ne s’inventent pas. Elles paraissent si tragiques, si terriblement inhumaines, extrêmement dramatiques  qu’elles nous font immanquablement penser á certaines fresques magistralement croquées par les grands maîtres de la littérature. Pourtant, parfois, la réalité dépasse la fiction. Et il ne nous reste plus alors qu’à nous interroger sur les étranges rebondissements du destin de certains, comme Abderrahmane Zenati, le peintre, poète et écrivain marocain. Sa langue maternelle c’est le marocain... [Lire la suite]
16 février 2016

Abderrahmane ZENATI: C’est les histoires des Milles et Une Nuits qui, dès ma tendre enfance, avaient façonné mon imaginaire.

    C’est les histoires des Milles et Une Nuits qui, dès ma tendre enfance,  avaient façonné mon imaginaire et devoloppé mes rêves. J’avais entre 10 et 11 ans  et comme je vivais dans la rue et que je n’allais pas en classe, je passais mon temps à écouter le vieux cheikh Tayeb qui, à l’ombre de la muraille de bab sidi Abdelouahab, contait dans sa halka les aventures de Sindbad, d’Aladin, et d'Ali Baba...  Ce sont des  histoires là qui, par excellence, m’avaient fait voyager dans un monde... [Lire la suite]
21 décembre 2015

Abderrahmane Zenati : C'est mes ouvrages qui ont donné l'idée à Najet M'jid de créer son association Bayti.

C'est mes ouvrages Les Cigognes Reviendront-elles à Oujda et Mémoire de la Fourmi qui ont donné l'idée à Najet M'jid de créer son association Bayti. Cétait en 1993. j'étais à cette époque marié avec la gynécologue Zoubida Ellourhaoui.    La jeune pédiatre, Najet, encore inconnue, venait chez nous, au quartier palmier, rue Mignard, pour vacciner nos enfants.     Je commençais à cette époque à écrire mon autobiographie, et comme je n'étais jamais en classe et que mon manuscrit était plein de fautes de... [Lire la suite]
17 mai 2015

Abderrahmane Zenati   Expose ses peintures et signe ses livres à Marina Saïdia       Abderrahmane Zenati est le père spirituel de tous les artistes peintres dans sa région du Maroc Oriental. Il fut le premier à exposer ses ouvrages dès 1950  tant au Maroc qu’à l’étranger. Afin de vaincre cette crainte chez les gens de franchir le seuil d’une galerie d’exposition ou d’une librairie, depuis 1970, il présente ses toiles et signe ses livres dans la rue...           Né le 14... [Lire la suite]
Posté par azenati43 à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2014

Abderrahmane Zenati : Je rêve d’un Maghreb uni où les frontières ne seront plus jamais fermées...

  "I have a dream !" Martin Luther King rêvait… Il rêvait d'une Amérique où Blancs et Noirs aient des droits égaux. Où Blancs et Noirs puissent s'asseoir côte-à-côte dans le même bus. Et son rêve s'est réalisé, en partie. Hier, assis au bord de mer à Saïdia, je regardais tristement la plage algérienne Marsa Ben M'Hidi (anciennement Port-Say pendant la colonisation française. Et tout comme Martin Luther King rêvait, je rêve aussi. Oui, mes amis, je rêve les yeux ouverts. Je rêve avec un cœur lucide et un esprit de paix,... [Lire la suite]

22 octobre 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre marocain: Catalogue des ouvrages

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
21 octobre 2013

Abderrahmane Zenati : Un monde de rêve et de réalité.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} ... [Lire la suite]
21 octobre 2013

Abderrahmane Zenati : les couleurs de la vie...

  Abderrahmane Zenati est un homme modeste. Un vrai artiste Sa passion, sa force, il les exprime en peinture, par son toucher artistique  riche, coloré et généreux. Et en écriture, par sa sincérité et son audace à briser les tabous dans un pays, le sien, chevauchant entre le progrès et le fanatisme d'un autre âge. Au-delà du cadre de ses toiles et de ses écrits, ce sont des touches d'amitié qu'il sème autour de lui. Abderrahmane Zenati s'est mis au vert à Saïdia, loin des vacarmes des grands villes. Et dans cette... [Lire la suite]
21 octobre 2013

Abderrahmane Zenati : Cinquante années de peinture.

Cinquante années de peinture.     Abderrahmane Zenati est  un  artiste peintre marocain contemporain actuellement très  apprécié des amateurs et collectionneurs d'art. Une exposition  de d’Abderrahmane Zenati mérite une visite, c'est un enchantement de couleurs et de bien-être... Regarder ses toiles, c'est pénétrer dans son intimité...' Abderrahmane Zenati est le peintre de la couleur et du bonheur.
05 octobre 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre: Catalogue des ouvrages... Cinquante années de peinture.

  Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Cinquante années de peinture.  Abderrahmane Zenati est un artiste peintre marocain contemporain actuellement très  apprécié des amateurs et collectionneurs d'art. Une exposition d’Abderrahmane Zenati mérite une visite, c'est un enchantement de couleurs et de bien-être...  /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; ... [Lire la suite]
03 octobre 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: Est-il possible de vivre au Maroc de son art ?

ABDERRAHMANE ZENATI Sa langue maternelle c’est le dialectale marocain, il écrit ses ouvrages ( 63 édités) en langue de Molière... Pourtant, il n’a jamais, au grand jamais était en classe!…      Né le 14 juillet 1943 dans un milieu frôlant la misère, orphelin de père à l'âge de cinq ans, dès l'aube de son enfance, il se retrouva abandonné dans l'enfer de la rue, livré à lui-même, comme Gavroche de Victor Hugo et Rémi d'Hector Malot.         Au grès de ses pas, ventre affamé et... [Lire la suite]
13 septembre 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : Créer une peinture est un défie pour l'imaginaire...

    Créer une peinture est un défie pour l'imaginaire... Regarder un tableau est un plaisir pour les yeux...                      
12 septembre 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : Un peuple cultivé n'est-il pas à moitié sauvé?

    En 1994, il n'y avait aucun espace d'art à Saïdia. Même aujourd'hui ils sont encore inexistants. A part le festival annuel de musique Gharnati, idée au départ des frères Mégri, les véritables manifestations artistiques telle que expositions de peintures, signature de livres et autres, étaient pour ainsi dire totalement absentes de Saïdia pour ne pas de toute la province. La vie culturelle n’avait aucune occasion, ni aucun  droit de citer dans cette ville fréquentée de plus en plus par les nationnaux et les... [Lire la suite]
24 août 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : Le respect de soi et des autres est important dans la vie.

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 Une flamme qui s'est éteinte à cause de déceptions, d'incompréhensions ou tout simplement, une évolution d'un côté et non de l'autre... /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt... [Lire la suite]
23 août 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda :Je n'ai jamais vu autant de monde à Saïdia comme cette année 2013.

  Je n'ai jamais vu autant de monde à Saïdia comme cette année 2013. Le nombre de visiteurs c'est multiplier par quatre ou cinq par rapport aux autres années. entre huit cent milles et un million de visiteurs pendant le week-end après ramadan.   C'était impossible de trouver un petit endroit où poser son parasol sur la plage, impossible de trouver une maison de location, impossible de circuler en voiture ou même à pied. sans parler des prix qui sont passer du simple au double... Mais, en ce moment, Saidia commence à se... [Lire la suite]
23 août 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: C’est ma défunte mère…

  C’est ma défunte mère… Celle qui ma donné la vie et qui a fait de moi ce que je suis devenu… Même si elle n’est plus de ce monde, elle reste toujours dans mon cœur… elle continue à faire partie de moi et je lui parle souvent: « J'avais moins de six ans, maman, lorsque tu m'avais placé chez les artisans comme apprenti. Je ne pouvais comprendre que tu n'avais que vingt six et que tu étais déjà veuve, avec sept enfants à charge !... Nous étions tous en bas âge, mes frères et moi, et tu n'avais aucun moyen pour subvenir à... [Lire la suite]
23 août 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: On n’oublie rien de rien, on n’oublie rien du tout », disait Jacques Brel.

      On n’oublie rien de rien, on n’oublie rien du tout », disait Jacques Brel. J'ai 70 ans et j’ai perdu mon père à l'âge de 6 ans… Il avait plus de 80. Devant mes yeux effarés, j’ai vu des hommes le mettre sous terre et jeter du sable sur lui. Je me rappelle encore maintenant, comme si c’était hier ! Cette épreuve était très difficile à supporter pour l’enfant que j’étais, un enfant enthousiaste et plein de vie… Depuis, en moi, je portais un tombeau, une ombre d’angoisse, une peur de la mort incroyable! En... [Lire la suite]
19 juillet 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: Pour ajouter aux plaisirs de la promendade nocturne ramadanesque à Marina-Saïdia

      Pour ajouter aux plaisirs de la promendade nocturne ramadanesque à Marina-Saïdia… le plaisir des yeux…      vec sa vue exceptionnelle sur les bateaux de plaisance,    Ason air doux et frais,  son animation, Marina-Saïdia  est un espace idéale de promenade.   C’est dans ce lieu magique et séduisant que j'ai fais le choix, pendant le mois de Ramadan,  d'exposer mes peintures et de signer mes livres chaque soir à partir de 21 heures... J'espère qu’à... [Lire la suite]
02 juillet 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : J'EXPOSE MES PEINTURES ET SIGNE MES LIVRES A SAÏDIA MARINA

  A PARTIR DU 15 JUIN 2013   ABDERRAHMANE ZENATI EXPOSE SES PEINTURES ET SIGNE SES LIVRES A SAÏDIA MARINA  
30 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: Tout comme Mohamed Choukri

Tout comme Mohamed Choukri, l'artiste peintre Abderrahmane Zenati est un autodidacte qui s'est imposé auprès du public marocain comme l'un des écrivains marocains les plus originaux et les plus audacieux.   Abderrahmane Zenati n'a jamais fréquenté l'école. Il peint, écrit et compose des poèmes en langue française à Oujda où il habite depuis sa naissance en 1943. C'est avec « Les Cigognes Reviendront-elles à Oujda ? », son premier ouvrage écrit en langue française et paru en 1994, qu’il s'est fait connaître au grand public... [Lire la suite]
25 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : Le respect de soi et des autres est important dans la vie.

      Le respect de soi et des autres est important dans la vie. Certes, comme tout un chacun, en travaillant ma peinture avec du cœur, en fréquentant les artistes dans toutes les disciplines, en discutant avec des amis(es) de l’art, j’ai mûri, et j’ai acquis une modeste popularité dans ma région, cela ne m’a fait perdre mon chemin ni ma passion. cela ne m’a donner la grosse tête aussi.       Enfant du peuple je suis, enfant du peuple je resterai.     Aussi, je... [Lire la suite]
23 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : LE MIEL DE LA HAINE

        ILS ONT DIT:   D’après LE MIEL DE LA HAINE de Abderrahmane Zenati, le monde va mal… très mal ! l'être humain est de plus en plus déboussolé par le comportement des uns et des autres. J’ai eu le plaisir de lire Le Miel de la haine. Page après page, les arguments de cet auteur marocain ramènent à ma mémoire les souvenirs de la guerre et la peur de vivre dans ce monde de plus en plus proie entre les mains de religieux, ces fous sanguinaires qui osent parler à la place de Dieu. Pour... [Lire la suite]
20 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: Certaines histoires ne s’inventent pas

Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
12 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : Voici comment était Oujda durant mon enfance...

Elle était pleine de verdures...         Des vergers partout. le grand Parc dessiné par l’architecte Renée Maitre qui, depuis l'Indépendance porte le non de Lala Aicha, était une merveille avec ses plantes exotiques, Le parc de la médina, transformé par le khalifa Didouh en musée était splendide. les deux (poumons d’oxygéné) pour la ville étaient l’œuvre des Français,   Nos responsables marocains par le biais de tous les dirigeants passés par cette ville, ainsi que les promoteurs rapaces... [Lire la suite]
11 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: parfois, la réalité dépasse la fiction

    Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 st1\:*{behavior:url(#ieooui) } /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; ... [Lire la suite]
11 juin 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: Certaines histoires ne s’inventent pas.

    Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; ... [Lire la suite]
22 mai 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : SA PEINTURE ET SES CHIENS.

  A quoi pense mes petits compagnons, surtout ma belle Lola quand elle reste sagement assise à mes côtés lorsque je peins? A quoi pense-t-elle lorsque je l'observe en train de regarder ma peinture ? Qu'imagine-t-elle? Comment comprendre ce qu'elle ce qu'elle devine ou deviner ce qu'elle comprends?   ET VOUS  A QUOI PENSEZ-VOUS?  
22 mai 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : J'aime recevoir mes amis et les amis de mes amis chez moi.

    Oui, j'aime  beaucoup recevoir mes amis et les amis de mes amis chez moi.        J'aime partager avec eux mon repas dans la joie, le respect et une discussion fructueuse     Quand j’aime vraiment un instant de vie, un film, une chanson, une musique ou un livre, j’en parle à tous mes amis.     Parfois, j’évoque  ces moments de bonheur partagé sur les reseaux sociaux, comme c'est le cas aujourd'hui sur Canalblog et Facebook.       ... [Lire la suite]
20 avril 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : NOUARA

v\:* {behavior:url(#default#VML);} o\:* {behavior:url(#default#VML);} w\:* {behavior:url(#default#VML);} .shape {behavior:url(#default#VML);} Normal 0 21 false false false MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; ... [Lire la suite]
20 avril 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda: Naître, vivre et mourir.

Naître, vivre et mourir.   Il y a des jours où je me pose toujours la même question sur moi-même: «Qu'étais-je? Que suis-je devenu? Qu'ai-je fait? Que reste-t-il à faire? Ai-je été utile à quelqu'un? Ai-je été utile à quelque chose?. Il m’était même arrivé de me poser la question sur l'utilité de mon existence: «Pourquoi vivre alors que la triste finalité est inéluctable ?». Et je me consolais de cette réponse, toujours la même : C'est la vie, me dis-je. Aussi éphémère soit-elle, il faut la vivre comme l'ont vécue les... [Lire la suite]
20 avril 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda : La propagation ou l'enseignement d'une culture

    La propagation ou l'enseignement d'une culture ne se réduit pas seulement à l'organisation de coûteuses manifestations pompeusement appelées: «Festival, année ou semaine de la culture...Quand on a la chance de se promener dans les capitales européennes, ou même dans des petits villages, il n'est pas rare de tomber, au détour d'une sombre ruelle ou au coin d'une place d'un village banal, sur une petite plaque commémorative, qui, telle une pierre tombale, par des caractères gravés sur du marbre ou du cuivre, interpelle... [Lire la suite]
24 janvier 2013

Abderrahmane Zenati artiste peintre Oujda :Choix des lignes et des couleurs

  J'imagine, en admirant les oeuvres d'Abderrahmane Zenati, des expressions de vie libres et profondes. Des séquences d'un bien-être multiples, attachantes et animées par l'illusion d'exister. Dans chacune des toiles de cet artiste oujdi, mesuré et sage, il y a une explosion de matière qui nourrit l'imaginaire: des morceaux de cuivre des anciens plateaux à thé ciselés par les anciens artisans de Fès, récupérés dans la joutia et découpés selon le besoin de l'artiste.  Tout un choix  de lignes, de formes et... [Lire la suite]
05 janvier 2013

Abderrahmane Zenati: ADIEU OUJDA MA BIEN AIMEE

      ADIEUX OUJDA MA BIEN-AIMEE EXTRAIT "....D’un geste machinal, Bernard Pivot releva ses lunettes sur ses cheveux longs et lisses puis ferma le livre. Après un «bonsoir » et un sourire discret à la caméra de France2, il dit d’une voix posée, presque élégante : - Mesdames et messieurs, l’osmose est constante entre le corps et l’esprit, les lieux et les choses. Tout être humain a le privilège de pouvoir les mêler comme bon lui semble pour en tapisser son présent. L'animateur de l'émission culte Bouillon de... [Lire la suite]
05 janvier 2013

Abderrahmane Zenati: VOL DE LA FOURMI

      Extrait "... C'était la nuit profonde ! Toute la ville d’Oujda était soudain recouverte de neige, de glace et de brouillard. Un vent glacial et meurtrier soufflait sur les rares arbres mourants. Les maisons tombaient en ruine. Les habitants, hommes, femmes, enfants et vieillards bras tendus en avant, les yeux fermés, marchaient lentement à reculons. Comme des guignols mécaniques dans un film au ralenti, ils faisaient les mêmes gestes et disaient les mêmes mots en même temps avec le même rythme : – du... [Lire la suite]
05 janvier 2013

Abderrahmane Zenati: La Maison en Face.....

    Extrait "... La pauvreté n’est nullement une tare. Je sais qu’à Oujda et partout au Maroc, pour ne pas dire dans le reste du monde, la pauvreté n’a rien d’attirant pour les gens insensibles à la souffrance des autres. Ils ne se représentent guère un pauvre industrieux, laborieux, respectable. Le mot pauvre ne suggère que vêtements en haillons, nourriture insuffisante, des manières rudes, des vices dégradants. Pour certains, la pauvreté est synonyme d’avilissement. Beaucoup n’arrivent pas à comprendre comment les... [Lire la suite]
05 janvier 2013

Abderrahmane Zenati: TERRE TRAHIE PAR LES SIENS

"Extrait" (….) Mais, où sont-ils donc, m’étais-je demandé, tous ces anciens Oujdis, si instruits, si évolués et si aimables, que je connaissais autrefois ? Où sont tous ces grands noms de familles respectables qui avaient fait la bonne réputation et la gloire de cette ville millénaire ? A part quelques exceptions, les seuls qui restent sont désormais totalement ruinés et crèvent de faim dans une indifférence totale. Hélas ! Les bonnes filles de famille, si belles, connues autrefois pour leur pudeur, leur... [Lire la suite]
05 janvier 2013

Abderrahmane Zenati...Marjana

Extrait de MARJANA "... Marjana, née Marie-Jeanne, n’avait pas encore ses huit ans lorsque son père, le Kabyle Maamar Mokrane, tirailleur algérien, reformé de l’armée française, l’avait ramenée à Oujda de la lointaine Alsace. Comme la plupart des soldats nord-africains sous le drapeau français, Maamar Mokrane avait quitté l’Armée avec beaucoup de dépit et d’amertume dans le cœur. Homme bon et sensible, il avait combattu dans tous fronts d’Italie et de France avec une grande nostalgie d’Oujda, sa ville natale. Cette... [Lire la suite]
18 octobre 2012

Abderrahmane Zenati: Quatre de mes peintures dans la collection particulère de Société générale marocaine de Banques......

    Comme ces quatre ouvrages, réalisés durant les années 1980 et qui appartiennent à la collection particulière de la Société générale marocaine des Banques, toutes mes toiles qui se trouvent dans le Palais Royal, les galeries du Maroc et d'Europe, toutes celles qui sont dans les hôtels, les banques, les administrations et les sociétés, ainsi que celles appartenant aux particuliers et aux collectionneurs,  ont vu le jour dans ma maison à Oujda.     La Société Générale s’engage, depuis plus de trois... [Lire la suite]
18 octobre 2012

Abderrahmane Zenati: Triptyque

J’ai réalisé et exposé ces trois peintures abstraites séparément et c’est une de mes très chères amies qui, en visitant ma galerie à ciel ouvert à Marina Saïdia, a eu,  en quelques secondes, l’intuition de les assembler en triptyque. J’ai tout de suite adopté sa bonne idée que j’ai trouvé géniale et  pleine de poésie. Elle a donner une fraîcheur et un nouveau charme à mes ouvrages. Merci très chère amie pour ton précieux conseil et merci aussi pour avois mis mes peintures en valeur chez toi.
28 septembre 2012

Abderrahmane Zenati: Il y a un ans déjà

  Cher Mohammed... Un ami qui s’en va est une porte qui claque, qui se ferme à jamais...Il y a un  ans déjà que tu es parti ... Ton corps est retourné à la terre; là où nous partirons tous un jour... C’est en regardant  ton unique enfant, enfant  que tu as eu tard dans ta vie que j’entrevois mes souvenirs avec toi, souvenirs que je garde précieusement ancrés en moi.   Déjà un  an que tu nous as quittés, mais tu es toujours présent dans mon cœur. Je me souviens de nos rencontres à Oujda et à... [Lire la suite]
28 septembre 2012

Abderrahmane Zenati: Il faut que je vous parle du moussem de Saïdia.

Ce matin donc, j’ai quitté mon atelier avec mon appareil. J’ai décidé de faire un petit safari photo pour vous en donner une idée sur le grand moussem de Saîdia, afin que vous ne ratiez pas cette manifestation l’année prochaine, Inch’Allah ! (comme on dit ici dès qu’on se projette dans le futur, car effectivement on ne peut trop prévoir de quoi demain sera t’il fait…)   Le moussem de Saïdia est un événement  annuel qui ne dure qu'un jour. Il est organisé  par Oulad Mansour et autres tribus fidèles détenteurs de... [Lire la suite]
28 septembre 2012

Abderrahmane Zenati: savez-vous planter les courgettes?

 Juste en face de chez moi à Saïdia, au mois de mars, j'ai planté quelques grains de courgettes dans un lot de terrain qui tarde à se faire construire ..       Et depuis le 15 juillet, jusqu'à nos jours, mes voisins et moi nous nous regalons presque chaque jour de ce beau legume    Si le terrain restera tel qu'il est l'année prochaine,en plus des courgettes,  j'ai l'intention de planter des tomattes, des melons et des pastèques...
04 septembre 2012

ABDERRAHMANE ZENATI: Chère Zoubida

  Chère Zoubida… C'est avec tristesse et un gros chagrin que je viens d'apprendre le décès de ton regretté fils "Mourad"… Je suis touché et bouleversé au plus haut point par cet événement tragique… Je prends part à ta douleur et je t’adresse mes plus sincères condoléances. Je n’arrive pas à croire à sa mort… Il est difficile pour moi d'admettre que la vie fut retirée en un instant  à cet innocent à la fleur de l’âge... 25 ans... Tu sais ô combien, durant la petite enfance du regretté, nous étions si proches... [Lire la suite]
04 septembre 2012

Casablanca, Abderrahmane Zenati: Chère Zoubida…

  Chère Zoubida… C'est avec tristesse et un gros chagrin que je viens d'apprendre le décès de ton regretté fils "Mourad"… Je suis touché et bouleversé au plus haut point par cet événement tragique… Je prends part à ta douleur et je t’adresse mes plus sincères condoléances. Je n’arrive pas à croire à sa mort… Il est difficile pour moi d'admettre que la vie fut retirée en un instant  à cet innocent à la fleur de l’âge... 25 ans... Tu sais ô combien, durant la petite enfance du regretté, nous étions si proches... [Lire la suite]
02 septembre 2012

Abderrahmane Zenati, le premier artiste peintre et écrivain marocain qui ose exposer ses toiles dans la rue

    Abderrahmane Zenati, le premier artiste peintre et écrivain marocain, de renommée internationale, qui ose exposer ses toiles et signe ses livres dans la rue pour vaincre cette crainte chez les gens de franchir le seuil d’une galerie d’exposition ou d’une librairie.      
01 septembre 2012

Abderrahmane Zenati: Lettre ouverte à M. Bouteflika

Extrait de l'entretien de Nathalie Dubois avec Abderrahmane Zenati : N.D : Si vous auriez l’occasion de rencontrer Bouteflika, qu’est-ce que vous lui diriez ? A.Z : Je ne pense pas que j’ai envie de rencontrer cet homme, par contre, j’aimerais bien lui écrire un jour une lettre ouverte. N.D : Que lui diriez-vous ? A.Z : Je lui dirais tout simplement : « Monsieur le Président... Vous et moi, nous avons presque le même destin. Moi, rien ne me destinait à être « artiste peintre » et vous, rien ne laissait prévoir qu’un jour... [Lire la suite]
29 août 2012

Abderrahmane Zenati: L’art est universel, il n’a aucune religion, aucune patrie, aucune langue,

        L’art est universel, il n’a aucune religion, aucune patrie, aucune langue, car les langues momifient les choses et les êtres dans une historicité qui finit par en corroder l’essence…   L’Art, sous toutes ses formes, exprime le mal de l’homme, le mal d’un pays…Les maux du monde. Dans la région de l’Oriental, les vocations artistiques et les moyens d’expression sont multiples et diversifiées : hommes et femmes, issus des écoles des Beaux-arts ou admirables autodidactes, créent, réalisent... [Lire la suite]
27 août 2012

Abderrahmane Zenati: Sa langue maternelle c’est le dialectale marocain, il écrit ses ouvrages en langue de Molière, pourtant, il

  ABDERRAHMANE ZENATI Sa langue maternelle c’est le dialectale marocain, il écrit ses ouvrages en langue de Molière, pourtant, il n’a jamais était en classe… Né le 14 juillet 1943 dans un milieu frôlant la misère, orphelin de père à l'âge de cinq ans, dès l'aube de son enfance, il se retrouva abandonné dans l'enfer de la rue, livré à lui-même, comme Gavroche de Victor Hugo et Rémi d'Hector Malot.  Au grès de ses pas, ventre affamé et tremblant de froid, il erra durant des années dans les rues et les terrains vagues. «... [Lire la suite]
26 août 2012

Abderrahmane Zenati: Recevoir des amis chez soi autour d'un couscous, plaisir que je me fais chaque vendredi...

Quand on est peintre, on peut très bien faire des belles peintures et aussi dire et écrire de bons mots. Parfois il est important aussi de laisser le pinceau et la palette pour  cuisiner et recevoir des amis chez soi autour d'un couscous, plaisir que je me fais chaque vendredi dans mon atelier à Saïdia...                                          
24 août 2012

Abderrahmane Zenati: AL HOGRA... Un livre à lire absolument

Dans ce livre, Abderrahmane ZENATI ose nous révéler, avec une vérité pure et dure, les origines de l'animosité entre Algériens et marocains, à Oujda. Cela peut choquer, piquer, voir irriter certains..     « Extrait » Mais oui, mon enfant ! Le droit à la mémoire devrait être un devoir que chacun doit s'imposer pour ne pas perdre sa logique et son humanité.... Le droit à la mémoire devrait être plus qu'un devoir pour éviter de se retrouver replongé dans les errements qui parfois conduisent les hommes et des systèmes à... [Lire la suite]
24 août 2012

Abderrahmane Zenati le premier artiste peintre et écrivain marocain, de renommée internationale…

 Qui ose exposer ses peintures et signer ses livres dans la rue                         ABDERRAHMANE ZENATI Sa langue maternelle c’est le dialectale marocain, il écrit ses ouvrages en langue de Molière, pourtant, il n’a jamais était en classe… Né le 14 juillet 1943 dans un milieu frôlant la misère, orphelin de père à l'âge de cinq ans, dès l'aube de son enfance, il se retrouva abandonné dans l'enfer de la rue, livré à... [Lire la suite]
24 août 2012

Abderrahmane Zenati: MOURIR D'AMOUR ... le temps qui passe et s’enfuit

Dans le temps qui passe et s’enfuitRien ne dure, tout se détruit. C'était un amour comme un songe souriant Un amour clairvoyant et insouciant Un amour enviable  qui habitait dans nos coeurs et enjoliver notre monde Un amour qui est resté dans nos pensées profondes.   C'était un rêve innocent Une étoile qui souriait au firmament C'était un amour comme un poème écrit par un artiste bohème C'était un parfum fleuri de « Je t'aime »   Toi qui fut autrefois ma femme, Je te regarde aujourd'hui comme on... [Lire la suite]
23 août 2012

Abderrahmane Zenati: MOURIR D'AMOUR

MOURIR D'AMOUR "Extrait"    "... Que de moments agréables avait-il connus avec cette femme… des moments courts, rares et sublimes à la fois !... Tout cela lui paraissait comme un rêve, dans cette solitude tuante de sa chambre. Il ne s’étonnait pas d’avantage de constater qu’avec elle, il se sentait entraîné hors de la dimension de la réalité et du monde… Il se rappela avec nostalgie qu’il était bien avec elle. A parler, à se taire, à ne jamais s’ennuyer côte à côte, à vivre bien des petites fêtes en repos,... [Lire la suite]
05 août 2012

Abderrahmane Zenati : « Etre adulte, c’est être seul.

       Le premier changement qu'on doit s'imposer en devenant adulte ? Apprendre à ne plus compter sur les autres.  »   « Il faut passer du paradis des enfants au purgatoire des adultes, qui ouvre sur l'enfer des vieillards.  »   « L'homme ne cesse pas d'être un enfant même à l'âge adulte et il a besoin de la certitude que la compagne choisie ne lui réserve pas seulement l'amour d'une épouse, mais aussi un peu de cet amour maternel que toute femme porte en elle.  »
04 août 2012

Abderrahmane Zenati Exposition Marina Saïdia 2 aout 2012

                            ABDERRAHMANE ZENATI Sa langue maternelle c’est le dialectale marocain, il écrit ses ouvrages en langue de Molière, pourtant, il n’a jamais était en classe… Né le 14 juillet 1943 dans un milieu frôlant la misère, orphelin de père à l'âge de cinq ans, dès l'aube de son enfance, il se retrouva abandonné dans l'enfer de la rue, livré à lui-même, comme Gavroche de Victor Hugo et Rémi... [Lire la suite]
02 août 2012

Abderrahmane Zenati mes petits enfants adorés

  « L'enfance trouve son paradis dans l'instant. Elle ne demande pas du bonheur. Elle est le bonheur.  »     Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit, Parlez-nous des Enfants. Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,Ils viennent à travers vous mais non de vous.   Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas. Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées, Car ils ont leurs... [Lire la suite]
Posté par azenati43 à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
27 juillet 2012

Abderrahmane Zenati LE BONHEUR EST UNE TRAJECTOIRE ET NON PAS UNE DESTINATION !

ABDERRAHMANE ZENATI   Sa langue maternelle c’est le dialectale marocain, il écrit ses ouvrages en langue de Molière, pourtant, il n’a jamais était en classe… Né le 14 juillet 1943 dans un milieu frôlant la misère, orphelin de père à l'âge de cinq ans, dès l'aube de son enfance, il se retrouva abandonné dans l'enfer de la rue, livré à lui-même, comme Gavroche de Victor Hugo et Rémi d'Hector Malot.  Au grès de ses pas, ventre affamé et tremblant de froid, il erra durant des années dans les rues et les terrains vagues. «... [Lire la suite]
25 juillet 2012

Abderrahmane Zenati ... L’art dans l’espace public. Mardi 24 juillet 2012

                                Bonjour chers lecteurs et chères lectrices.   Je peins depuis plus de 50 ans en autodidacte. Je joue passionnément sur mes supports avec les couleurs et les formes.   J’écris aussi  depuis des années des  textes que j'édite à compte d'auteur.           Après avoir exposé mes oeuvres trois fois dans la célèbre galerie de Bab-Rouah à Rabat où encore à l'hôtel... [Lire la suite]